Brooklyn, vainqueur d’Indiana, a assuré sa 7e place à l’Est, synonyme d’avantage du parquet en barrage qualificatif pour les play-offs NBA, dimanche à l’issue de la dernière journée de la saison régulière qui a vu Boston finir tête de série N.2 devant Milwaukee.

Boston Tête De Série N.2 Et Les Nets Premiers Barragistes A l’Est. (supergooal.cm)

Les Nets recevront donc Cleveland (8e) mardi au Barclays Center. S’ils s’imposent, ils joueront le 1er tour des play-offs, en tant que tête de série N.7, contre les Celtics, qui se sont imposés à Memphis (139-110).

S’ils perdent contre les Cavs, tout n’est pas perdu. Ils auront une seconde chance, toujours à domicile, contre le gagnant de l’autre barrage entre Atlanta (9e) et Charlotte (10e), et alors ce sera Miami, meilleure équipe de la conférence, qu’il faudra affronter.

En attendant, ils ont fait le job face aux Pacers (134-126), Kyrie Irving s’avérant redoutablement efficace (35 pts, à 15/20 aux shoots, 7 rbds) et Kevin Durant étant au four et au moulin avec un triple-double à la clé (20 pts, 16 passes, 10 rbds).

«Ces dernières semaines ont été marquées par des hauts et des bas pour nous. L’année a été longue et c’est le moment idéal pour jouer notre meilleur basket», a appelé «KD».

Rien n’est jamais écrit d’avance, mais la perspective d’un choc face à Boston, avec en toile de fond un duel de duos All-Star entre Durant/Irving d’un côté et Jayson Tatum/Jaylen Brown de l’autre, est alléchante.

Ces deux derniers (Tatum a notamment inscrit 31 points, à 11/14 aux tirs) ont été prépondérants à la victoire de leur équipe chez des Grizzlies certes pas concernés, car sûrs de finir 2e à l’Ouest, et privés de leur phénomène Ja Morant, préservé.

Si les C’s sont tête de série N.2, ils le doivent aussi aux Bucks largement battus (133-115) à Cleveland, en l’absence de Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton, ménagés. En sortie de banc, le vétéran Kevin Love a retrouvé son shoot d’antan (32 pts, 10 rbds) avec un 8/11 derrière l’arc.

Résultat, Milwaukee, champion en titre et donc tête de série N.3, en découdra avec Chicago (N.6) pour débuter les play-offs.

Philadelphie, tombeur de Détroit (118-106) sans Joel Embiid, mis au repos, sera tête de série N.4 et aura l’avantage du parquet au 1er tour face à Toronto (N.5), battu à New York (105-94).

A l’Ouest, cette ultime journée revêtait moins d’enjeux. Golden State a fait en sorte de finir 3e, en s’imposant à La Nouvelle-Orléans (128-107) avec un Klay Thompson de gala (41 pts, à 16/29).

Les Warriors, qui récupèreront pour l’occasion l’autre «splash brother» Stephen Curry s’il est pleinement rétabli de son entorse à un pied, affronteront au 1er tour Denver et son MVP en titre Nikola Jokic, les Nuggets finissant la saison à la 6e place. Un choc qui promet.

Dallas, qui a battu San Antonio (130-120), guidé par Luka Doncic (26 pts, 9 passes, 8 rbds), sera tête de série N.4, opposé à la N.5, en l’occurrence Utah, facile vainqueur à Portland (111-80) en s’appuyant notamment sur Rudy Gobert (18 pts, 13 rbds, 2 contres).

Memphis, tête de série N.2, connaîtra son adversaire en play-offs mardi, qui sera le vainqueur du match de barrage entre les Minnesota Timberwolves de Karl-Athony Towns et les Los Angeles Clippers de Paul George.

Le perdant de cette rencontre aura un joker, puisqu’il jouera à nouveau sa qualification trois jours plus tard, contre La Nouvelle-Orléans ou San Antonio, opposés mercredi.

Avec en ligne de mire le statut de tête de série N.8 et surtout la tâche ardue de défier ensuite Phoenix, meilleure équipe de la saison régulière.

Retrouvez-nous sur supergooal.cm.

Article précédentDembele Doit Rester A Barcelone, Signé Aubameyang !
Article suivantDoncic (Dallas) Pas Très Sûr Pour Le Début Des Play-Offs