Avec 41 points de leur star Jayson Tatum, les Boston Celtics ont infligé à Charlotte sa première défaite de la saison en NBA (140-129), tandis que Milwaukee est allé facilement s’imposer (119-109) sur le parquet d’Indiana.

La Chute Des Hornets, Première Fois De La Saison (supergooal.cm)

Pas de 4 sur 4 pour Charlotte. Sur leur parquet, les Hornets qui avaient remporté leurs trois premiers matches de la saison, ont été bousculés par les Celtics dans un match ultra serré (l’équipe en tête a changé 28 fois) qui n’a basculé qu’en prolongation, en faveur des visiteurs. Les Hornets, menés par Miles Bridges qui a inscrit 25 points, ont bien cru faire basculer la rencontre dans le dernier quart-temps. Ils ont compté jusqu’à 12 points d’avance, mais les Celtics ont sonné la révolte et ont forcé la prolongation, lors de laquelle ils ont pris le large.

Tatum a été impérial, pour son deuxième match consécutif à plus de 30 points. Le jeune ailier a inscrit 41 points, dont 6 paniers à trois points, 7 rebonds et 8 passes. À ses côtés, Jaylen Brown a brillé en attaque avec 30 points et 9 rebonds, et Robert Williams III a été clé en défense avec 12 points, 16 rebonds et 3 contres. Avec cette défaite des Hornets, il n’y a plus que trois franchises invaincues en NBA: Chicago, désormais seul leader de la conférence Est; Golden State et Utah, co-leaders à l’Ouest.

Les Bulls, justement, se sont fait peur mais ont tenu bon à Toronto face à la remontée des Raptors, pour s’imposer (111-108) et rester en tête à l’Est. C’est la première fois que Chicago entame la saison avec quatre victoires consécutives depuis la saison 1996-1997, à la grande époque de Michael Jordan.

L’homme clé a été DeMar DeRozan, auteur de 26 points contre son ancienne équipe. Zach LaVine a lui inscrit 22 points, tandis que Nikola Vucevic a tenu bon en défense avec 8 rebonds et 3 interceptions, en plus de ses 17 points. Les Bulls ont eu chaud dans le dernier quart-temps, quand leur avance de 15 points a fondu comme neige au soleil, avec un beau travail de Fred VanVleet côté Raptors. Mais le rookie Scottie Barnes a manqué sa tentative à trois points qui aurait permis à Toronto d’arracher une prolongation.

Le champion en titre s’est baladé. Avec Giannis Antetokounmpo tout près du triple-double (30 pts, 10 rbds, 9 passes), les Bucks n’ont jamais été en difficulté pour s’imposer (119-109) sur le parquet d’Indiana. Les absences de Jrue Holiday et Brook Lopez n’ont pas posé le moindre problème aux Bucks, d’autant que Khris Middleton a également fait des étincelles avec 27 points. Les Pacers, avec leur rookie Chris Duarte qui a encore montré de belles choses avec 18 points -il n’a jamais marqué moins de 15 points en NBA- ont réussi à réduire l’écart sur la fin, mais pas assez pour faire douter Milwaukee.

Les Nets se sont remis de leur défaite la veille face à Charlotte en l’emportant (104-90) chez eux contre Washington. Kevin Durant a fait le job pour Brooklyn avec 25 points et 8 rebonds, tandis que James Harden, l’autre superstar disponible des Nets, a rendu une copie décevante avec 14 points (seulement 5 tirs réussis sur 17).

La belle performance de la soirée est venue de Patty Mills, qui bien que remplaçant a passé cinq paniers à trois points pour un total de 21 points. Première défaite de la saison pour les Wizards, qui jouaient là leur troisième match.

Retrouvez-nous sur supergooal.cm.

Article précédentUne Ville De Quatre Millions D’habitants Confinée En Chine
Article suivantLes Médailles Tireront Leur Modèle D’anciens Pendentifs En Jade