Phoenix a infligé une cuisante défaite à Milwaukee (131-107) pendant que Doncic inscrivait 51 points avec Dallas.

Message Très Fort Des Suns Aux Bucks, Doncic Au-Dessus De La Cinquantaine. (supergooal.cm)

Phoenix a pris une petite revanche sur le champion en titre Milwaukee, giflé (131-107) dans le remake de la dernière finale NBA, hier jeudi, pendant que Luka Doncic plantait 51 points contre les Clippers et que Brooklyn concédait un 10e revers d’affilée à Washington.

Les retrouvailles étaient attendues entre des Suns, leaders incontestés du championnat, et des Bucks en regain de forme, à l’abord du dernier tiers de la saison régulière. Et ce qui pourrait augurer d’un deuxième épisode en juin, a tourné à la correction, tant rouleau-compresseur collectif de l’Arizona a survolé les débats. DeAndre Ayton (27 pts, à 12/14, 7 rbds) a dominé sans que Giannis Antetokounmpo, muselé, n’y puisse grand-chose (18 pts, 8 passes, 7 rbds). Chris Paul s’est régalé à la passe (19), plantant en outre 17 points, comme Devin Booker, soit un de moins que Mikal Bridges.

Khris Middleton et Jrue Holiday, auteur de 21 points chacun, n’ont pas démérité pour des Bucks, concédant un premier revers en cinq matchs, sanctionné d’une chute à la 4e place à l’Est. Les Suns, eux, accroissent leur avance à l’Ouest, d’autant que son dauphin Golden State s’est fait surprendre à domicile par New York (116-114).

La Surprise À La Maison Du Golden State

Stephen Curry s’est pourtant démené (35 pts, 10 passes) et Klay Thompson (17 pts) a raté de peu le shoot pour la prolongation, dans un money-time brûlant qui a finalement souri aux Knicks de Julius Randle (28 pts, 16 rbds) et Evan Fournier (22 pts).

Les Warriors voient du coup se rapprocher les Grizzlies (3e) qui ont engrangé sans difficulté un quatrième succès (132-107) d’affilée à Détroit, où Ja Morant n’a pas eu à forcer son talent (23 pts, 6 passes).

Miami prend de l’avance

À Dallas, Luka Doncic a lui explosé ses compteurs personnels avec 51 pions (17/26 aux tirs, 9 rbds, 6 passes) qui ont évidemment grandement permis aux Mavericks de vaincre les Clippers (112-105). Le premier quart-temps du prodige slovène fut exceptionnel avec 28 unités dont sept paniers à trois points sur dix tentés. Mené tout du long, L.A. n’a pas abdiqué, réduisant à trois unités un retard ayant culminé à 17, dans le sillage de Marcus Morris (21 pts) et Nick Powell (19 pts), Nicolas Batum oeuvrant dans l’ombre (10 pts, 3 rbds).

À l’Est, Brooklyn a vécu un jeudi noir: après le départ de James Harden chez les Sixers, ils ont concédé un 10e revers d’affilée à Washington (113-112). Kyrie Irving, seul membre disponible d’un «Big3» désormais démantelé, Kevin Durant toujours blessé à un genou, n’a pu changer le cours du match, malgré 31 points inscrits (6 passes, 5 rbds).

Il a manqué de peu une action à trois points, qui aurait pu arracher l’égalisation. Mais ses deux lancers francs n’ont fait que ramener son équipe à une unité (111-110), avant que Kentavious Caldwell-Pope (13 pts) ne redonne de l’air aux Wizards, au sein desquels Kyle Kuzma a réussi un triple-double (15 pts, 13 rbds, 10 passes).

Engoncé à la 8e place, synonyme de barrages pour les play-offs, Brooklyn attend désormais une rapide intégration de Ben Simmons, Seth Curry et Andre Drummond, arrivés en provenance de Philadelphie, pour se relancer.

Car plus haut, l’écart se creuse, l’actuel leader Miami ayant enchaîné une quatrième victoire d’affilée (112-97) à La Nouvelle-Orléans, porté par le duo Jimmy Butler/Bam Adebayo, chacun auteur de 29 points.

Toronto (6e), enfin, a enchaîné avec un 8e succès consécutif à Houston (139-120), au terme d’un match «portes-ouvertes» dont a bien profité Gary Trent Jr (42 pts à 15/26, 5 interceptions, 4 passes).

Retrouvez-nous sur supergooal.cm.

Article précédentAdrian Mannarino Valide Son Pass Pour Les Quarts De Finale À Dallas
Article suivantVlahovic Se Justifie Après Sa Célébration Qui A Agacé Les Supporters De Villarreal