L’ancien entraîneur du Paris SG négocierait actuellement son départ du poste de sélectionneur marocain, selon le quotidien l’Équipe.

Vahid Halilhodzic Veut Lâcher Le Maroc (supergooal.cm)

Une véritable malédiction semble le poursuivre. Pour la troisième fois de sa carrière de sélectionneur, Vahid Halilhodzic va manquer une Coupe du Monde pour quelques mois seulement. En février 2010, l’ancien international yougoslave avait été limogé de son poste à la tête de la sélection ivoirienne, par fax, une méthode qui l’avait laissé profondément meurtri. Au bord d’une retraite anticipée. Pourtant, derrière, il a replongé en club (Dinamo Zagreb), puis à la tête d’une sélection.

L’algérienne en l’occurrence. La seule avec qui, pour l’instant, cette malédiction n’aura pas été effective puisqu’il a vécu le Mondial 2014 au Brésil sur le banc de touche, avant de claquer lui-même la porte après une élimination en 8es de finale contre le futur vainqueur allemand (2-1).

Enfin, quatre ans plus tard, s’écrit le chapitre nippon de sa carrière. Après avoir qualifié le Japon pour la Coupe du monde en Russie sans la moindre tergiversation, Halilhodzic se heurte à une frange de son vestiaire et il est remercié le 9 avril 2018, à deux mois du début de la compétition. Les images de l’ancien entraîneur du Paris SG en pleurs à l’aéroport de Haneda, lâchant son sentiment d’avoir «été jeté à la poubelle», laisse alors penser que plus personne ne l’y reprendra.

Mauvais pressentiment car ce mercredi, selon L’Équipe, Halilhodzic serait en train de négocier son départ du Maroc, qu’il dirigeait depuis le 15 août 2019 et avec qui il aurait dû vivre dans un trimestre le Mondial 2022 au Qatar.

Retrouvez-nous sur supergooal.cm.

Article précédentDweba Remplace Mbonambi, Blessé, Chez Les Springboks
Article suivantFoot : l’Afrique Lance Sa Super Ligue